Les programmes de Macron et Le Pen pour l’immobilier

Les programmes de Macron et Le Pen pour l'immobilier

Revue en détail des mesures proposées par les 2 candidats concernant le logement et l’immobilier

Les français ont voté le week-end dernier et ont choisi Emmanuel Macron et Marine Le Pen comme derniers candidats à la Présidentielle 2022, à l’issue d’une campagne qui a plus porté sur le pouvoir d’achat et la guerre en Ukraine que sur l’immobilier et le logement. C’est la raison pour laquelle Norvefa vous détaille, entre les deux tours, les programmes de Macron et de Le Pen pour l’immobilier…

 

Les mesures de Marine Le Pen (RN) pour l’immobilier

  • Création d’un fonds de garantie des loyers pour protéger les propriétaires,
  • Suppression de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), remplacé par un Impôt sur la Fortune Financière plus favorable à l’investissement immobilier,
  • Augmentation des abattements fiscaux sur les donations, notamment celles provenant des grands-parents (100.000€ tous les 10 ans au lieu de 31.865€ tous les 15 ans), afin de faciliter l’accès à la propriété des plus jeunes, ainsi qu’un abattement de 300 000 € sur les droits de succession afin de permettre au plus grand nombre de garder le patrimoine immobilier familial,
  • Création d’un “accès au capital” à taux zéro, sous forme d’apport fait par l’État (entre 50 000 et 100 000 euros) pour faciliter l’accession au logement,
  • Possibilité de Prêt à Taux Zéro de 100 000 € sur 10 ans pour les accédants à la propriété,
  • Exonération d’impôt sur le revenu pour les moins de 30 ans pour les aider, entre autres, à acheter leur résidence principale,
  • Création de 100.000 logements sociaux par an (dont 20.000 pour les étudiants et jeunes travailleurs),
  • Portabilité des prêts immobiliers d’un bien à un autre,
  • Baisse de la TVA sur l’énergie de chauffage (5,5% au lieu de 20%),
  • Mise en place d’un livret logement vert pour financer les travaux lors de la vente des logements mal isolés,
  • Incitation des pouvoirs publics à céder à bas prix des logements situés en zones rurales pour repeupler ces zones (contre engagement de rénovation et/ou durée minimale d’occupation)…

 

Le programme d’Emmanuel Macron (LREM) pour l’immobilier

  • Augmentation urgente de l’offre de logements abordables,
  • Maintien de la loi SRU,
  • Contrôle sur les méthodes d’attribution des logements sociaux,
  • Transfert de la compétence en matière de logements aux communes et intercommunalités,
  • Construction de 80.000 logements sociaux pour les jeunes (60.000 pour les étudiants et 20.000 pour les jeunes actifs),
  • Création avec les bailleurs sociaux, au sein du parc social, de 30.000 logements supplémentaires pour les jeunes, accessibles sans dépôt de garantie ni caution,
  • Création d’un bail « mobilité professionnelle » pour les actifs en formation ou en stage,
  • Création d’un bail spécifique “location monoparentale” facilitant notamment l’obtention de la garantie des organismes avant signature du bail,
  • Développement de la caution publique pour les locataires,
  • Création de 10.000 places supplémentaires en pension de famille pour les personnes isolées en grande difficulté,
  • Création d’un droit à la domiciliation pour les sans-abris leur permettant de bénéficier d’autres droits,
  • Prolongation de la politique environnementale avec la rénovation de 700.000 logements par an,
  • Création d’un audit énergétique gratuit pour les ménages en précarité énergétique…

 

 

Inscription à la Newsletter

Chaque 1er vendredi du mois, toute l’actualité de l’immobilier vue par Norvefa