Loi Malraux 2017 : jusqu’à 30.000€ de réduction d’impôt par an !

conseils-loi-malraux

L’objectif de la défiscalisation en conseils Loi Malraux 2017 est de protéger le patrimoine immobilier Français en encourageant les programmes de rénovation des immeubles situés dans les secteurs sauvegardés, d’une aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine, ou d’un quartier ancien dégradé.

Les propriétaires d’immeubles bâtis, situés dans certaines zones protégées, qui effectuent des travaux en vue de la restauration complète de ces immeubles, bénéficient d’une réduction d’impôt si les revenus de la location de l’immeuble proviennent de la catégorie des revenus fonciers, voici quelques conseils Loi Malraux.

Quelle est la réduction d’impôt accordée par la Loi Malraux ?

La défiscalisation sous la Loi Malraux accorde en 2017 une réduction d’impôt calculée sur le montant des travaux engagés par le propriétaire, dans la limite de 100.000€ par an, pour réhabiliter ses biens.

Cette réduction d’impôt est de :

30 % du montant des travaux pour les opérations réalisées en secteur sauvegardé (30.000€/an max.)

22 % du montant des travaux pour les opérations réalisées dans une ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager) (22.000€/an max.)

Les opérations Malraux sont généralement localisées dans les Centres Villes Historiques et offrent aux investisseurs une excellente opportunité de défiscalisation et une bonne protection à moyen et long terme de leur patrimoine.

Conditions à respecter en Loi Malraux 2017

Afin d’être éligible à une opération défiscalisation en Loi Malraux, le programme doit respecter les conditions suivantes :

– Le programme de rénovation doit concerner la totalité de l’immeuble.

– L’investisseur doit prendre l’engagement de louer nu le bien pendant de 9 ans. L’engagement de location suscité doit être mis en œuvre dans un délai de 12 mois qui suivent l’achèvement des travaux de rénovation.

– La réalisation des travaux dans le cadre d’un programme éligible Malraux ne doit pas s’étaler sur une période supérieure à 3 ans consécutive à la délivrance du permis de construire, sauf en cas de fouille archéologiques.

– Les travaux doivent être réalisés sous la supervision d’un Architecte des bâtiments de France et doivent faire l’objet d’une autorisation délivrée par le préfet avant le démarrage des travaux.

– Les travaux éligibles à la réduction d’impôts de la Loi Malraux sont les travaux de démolition, de reconstruction de toiture, de murs extérieurs d’immeubles existants, de transformation de logement, d’utilité publique, de transformation des combles ou de greniers afin de les rendre habitables, de réparation, d’entretien et d’amélioration à l’exclusion des travaux d’agrandissement.

Pour bénéficier de ces importantes réductions d’impôts, il convient au préalable d’étudier de façon précise et complète votre situation patrimoniale et fiscale personnelle, et de sélectionner rigoureusement les biens à restaurer.

Pour cela, Norvefa met à votre disposition son expertise et ses conseils Loi Malraux, il vous suffit de  nous exposer votre projet ICI ou nous appeler au 03 20 78 20 64.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *