Nouveau gel des retraites en 2016 !

Gel des retraites

La nouvelle est tombée le 1er novembre dernier : les retraites complémentaires Arrco et Agirc n’augmenteront pas cette année ! Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, ce gel se voit doublé par d’autres mesures d’économie…

Pourquoi ce gel des retraites l’année prochaine? Les pensions de retraite étant indexées sur l’inflation suite à l’accord signé par les partenaires sociaux à la fin de l’année dernière, on pressentait ce qui allait arriver : la date de revalorisation des pensions avait déjà été repoussée au 1er novembre, elle sera finalement nulle.

C’est la troisième année consécutive que la valeur de service du point de retraite complémentaire reste la même, confirmant l’effritement du revenu des pensions rendue inexorable par l’accroissement de la population senior et la nécessité de réaliser des économies.

Les pensions complémentaires ne sont d’ailleurs pas les seules touchées par ce blocus, les retraites de base ont elles aussi été gelées au 1er octobre dernier, après une très légère augmentation en 2015 (0,1%) et une autre stagnation en 2014, confirmant le gel des retraites depuis leur indexation à l’inflation.

Des points de retraite plus chers

Deuxième mesure de l’accord signé l’année dernière : l’augmentation du prix d’achat des points de retraite, basé à présent sur l’évolution du salaire annuel moyen majorée de 2%. Conséquence, cette dernière ayant été estimée à 1,4 % pour 2016, les prix d’achat des points sont donc revalorisés de 3,4 % au 1er novembre 2016…

Par exemple, un cadre rémunéré 50.000 euros par an n’obtiendra plus que 150,24 points à l’Arrco en 2017 contre 152,93 points cette année et 314 points Agirc contre 344 en 2016. Soit une rente amputée de près de 17 euros par an.

Nouveau système Bonus/Malus

Mais ce n’est pas tout ! Le fameux accord a aussi prévu de mettre en place un régime complémentaire unique à partir de 2019, articulé autour d’un système de bonus/malus. Ce nouveau dispositif cherche à dissuader les futurs retraités de liquider leur retraite dès qu’ils peuvent en bénéficier à taux plein, avec mise en place d’un malus de 10% pendant 3 ans dans ce cas.

 

Pour compenser l’inévitable gel des retraites, l’immobilier neuf vous apporte d’excellentes solutions de complément de revenus en résidences gérées et/ou d’épargne en Loi Pinel !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *