Hamon / Valls : leurs programmes sur la question du logement

logement aux primaires

Hier a eu lieu le premier tour des primaires de gauche, ce sont Benoît Hamon et Manuel Valls qui en sont sortis vainqueurs et qui s’affronteront la semaine prochaine au second tour de ces élections. La question du logement n’est que très peu abordée par Hamon et Valls, si leurs programmes comprennent peu de propositions, les deux candidats convergent sur plusieurs points, alors quelles sont les propositions des deux candidats sur le logement aux primaires de la gauche.

En premier lieu, l’encadrement des loyers, sur lequel aucun n’envisage de revenir.  Or, sa mise en place généralisée pourrait entraîner un retrait massif de logements, les propriétaires bailleurs privés préférant vendre leur bien plutôt que perdre toute rentabilité, provoquant un déficit d’offre locative face à une demande toujours accrue (voir notre article sur l’encadremen tdes loyers à Lille).

Concernant le logement aux primaires de la gauche, Manuel Valls et Benoît Hamon sont également d’accord sur l’importance d’aider les communes qui construisent. Ces constructions engendrent des charges supplémentaires qui vont ensuite peser sur la population de ces communes, aider les communes actives en matière de construction par des dotations spéciales aux équipements leur permettra de ne pas ressentir les nouveaux logements comme générateur d’investissements insupportables, et donc éviter l’augmentation d’impôts locaux.

Enfin, l’aménagement du territoire n’est que peu abordé par les deux candidats de gauche. Il s’agit ni plus ni moins que d’offrir à l’ensemble des citoyens les mêmes conditions de vie. Par exemple, la mission de déploiement du très haut débit, assignée aux opérateurs et notamment à l’opérateur historique, n’est pas remplie au rythme qu’il faudrait. La connectivité 3G au minimum doit être assurée à tous les habitants. Il s’agit pourtant de la solution pour pallier les temps de transport excessifs, à la porosité entre travail et vie personnelle, de plus en plus fréquente avec le développement de l’entrepreneuriat individuel. Seule, la réduction de ces inégalités techniques permettra de revitaliser les zones rurales dépeuplée.

 

 

Quelles que soient les propositions sur le logement aux primaires de la gauche et aux prochaines élections présidentielles, Norvefa, spécialiste de l’immobilier neuf et rénové, saura vous accompagner pour vous permettre de vous adapter aux règlementations et à la fiscalité en vigueur…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *