Les taux baissent encore en octobre !

baisse-taux-immobilier

Les taux immobiliers n’en finissent plus d’être à la baisse ! Après cinq ans de recul ininterrompu, ils ont encore perdu 0,10% en septembre 2016. Et ça va continuer en octobre : les banques profitent d’un argent très bon marché pour s’arracher de nouveaux clients à grand renfort de rabais sur les tarifs de leurs prêts au logement.

Cinq ans de plongeon !

En novembre 2011, le taux immobilier moyen culmine à près de 4% selon l’Observatoire du financement CSA/Crédit Logement. Fin septembre 2016, il tombe à 1,41 % (chiffres données hors assurance). Sur vingt ans, la moyenne est passée de 3,55% en janvier 2013 à 1,75% en aout 2016 et 1,60% en septembre. Une dégringolade qui alimente le buzz. A tel point qu’elle suscite un phénomène inconnu jusqu’alors : « l’attentisme quant aux taux d’intérêt », estime Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier Cafpi. Il semblerait en effet que ne de nombreux particuliers attendent de nouvelles baisses pour se lancer dans un projet immobilier. Font-ils les bons calculs ? Faut-il anticiper de nouveaux reculs ou craindre une hausse en octobre 2016 ?

Crédit immobilier : trois ans de baisse des taux d’intérêt

 Septembre 2014  Septembre 2015  Septembre 2016
 Prêt sur quinze ans  2,55%  2,30%  1,45%
 Prêt sur vingt ans  2,80%  2,55%  1,60%
 Prêt sur vingt-cinq ans  3,35%  2,90%  1,90%

Taux moyen hors assurance. Source : Empruntis.com

Taux immobiliers : la bonne stratégie

Faut-il attendre de nouvelles baisses de taux pour acheter ? La réponse est nuancée. D’abord parce que de nouveaux reculs seront forcément très modérés. Ensuite, le gain offert par cet argent meilleur marché pourrait être absorbé par la hausse des prix de nouveau pratiquée par les promoteurs depuis quelques semaines. Enfin, il ne faut pas oublier qu’actuellement, les logements se vendent plus vite. Ceux qui attendent de nouvelles baisses pour grappiller quelques dizaines d’euros prennent le risque de rater de belles opportunités.

En savoir plus sur PAP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *